Ça, c'est tout moi... Chrysalide des grands jours...

Une impulsion, une envie subite qui ne peut attendre ou être reportée, une impatience... Bref, quand j'ouvre le frigo, que j'y trouve des blancs d'oeufs qui reposent depuis 2 jours dans un bol, que je dois partir moins d'une heure apres passer l'après midi chez des amis pour faire quelque chose que je vous raconterai plus tard d'ailleurs, et qu'il me vient l'idée de faire un truc jamais testé.... des meringues... C'te dingue !

Alors, j'ouvre mon livret de recettes, j'y déniche une petite notice bien facile, rehaussée de noix concassées pour plus de saveur, je monte les blancs, facile facile, je concasse les noix grossièrement comme ils disent première erreur, je remplis ma poche à douille, j'étale mon silpat, le tout en un temps record évidemment et là, MISERE ! ces sales brisures de noix ne veulent pas passer par le trou de la douille !!!! Je pose le tout sur le plan de travail, file en vitesse déposer fille chérie au centre équestre, râle, fulmine sur l'heure qui tourne à une vitesse folle et qui va me mettre en retard une fois de plus mais qui me laisse un petit sursis pour réfléchir à une solution de repli... Retour devant le champ de bataille qu'est devenu ma cuisine et là EUREKA ! je dévisse tout simplement la douille pour ne laisser que l'embout qui lui, possède une ouverture d'environ un centimètre ! Enfin, la préparation se dépose en de petits monticules réguliers ! exit tout de même l'effet strié qu'aurait pu donner la douille étoilée...

Victorieuse j'ouvre la porte du four, m'apprete à y déposer les futures friandises et jette un dernier regard sur le mode d'emploi...

Au secours !!! Temps de cuisson : AU MOINS 2 H 30 !!!!!!!

Prise de malaise et de sueur froide, je referme la porte du four et contemple le plateau, au bord du désespoir !!!

Ce sera donc pour plus tard... je me résous à partir... sans la moindre petite gourmandise à offrir... cuisson d'évidence reportée pour dans la soirée.

Morale de l'histoire : En cuisine, c'est comme à l'école... il faut lire le sujet jusqu'à la fin avant de commencer !!

Meringues tardives mais réussies que je partage volontiers avec vous...

PS : Famille Kikouyoux, le petit sac.. il est pour vous ;-)

   

A_TRIER

 

MERINGUE AUX NOIX

2 blancs d'oeufs - 85 g de sucre en poudre - sucre glace - 100 g de cerneaux de noix

Préchauffez le four à 180°

Dans un récipient, mélanger généreusement les noix avec du sucre glace. Les étaler sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et passer les au four environ 8 min en les remuant de temps en temps. Sortir du four et les hacher grossièrement (seulement si vous possédez une douille avec un trou gros comme comme la porte d'Aix, compris ?!?) Réserver...

Montez les blancs en neige bien ferme en ajoutant le sucre en poudre. A l'aide d'une spatule, incorporer délicatement les brisures de noix.

Garnir la poche à pâtisserie munie d'une grosse (vraiment j'insiste !!!) douille cannelée. Dresser les meringues sur une plaque équipée d'un silpat ou sur du papier sulfurisé et cuire à four 90° pendant 2H30 minimum.

A la sortie du four, laisser refroidir les meringues, décoller, déguster avec un thé ou un café...

 

... DANS LE JOLI MUG QUE VOICI OFFERT (en plus du reste...) PAR CHERI DE MOI !!!

Je viens de me faire sermonner car j'ai oublié de vous le montrer ! ;-)

Il a raison, c'est impardonable... voilà qui est reparé !!

 

CHRYSALIDE_pub

 

Bon dimanche !